EN PARTENARIAT AVEC
EN PARTENARIAT AVEC

Nouveau record mondial Amazone en protection phytosanitaire : 1.032 hectares en 24 heures

Télécharger le communiqué

S'il vous plaît cliquer pour agrandir 

Est-il possible de réaliser une protection phytosanitaire sur une superficie de 1.000 ha en 24 heures ? La réponse à cette question est désormais Oui : en traitant une superficie de 1.032 hectares en seulement 24 heures, le pulvérisateur UX 11200 Amazone a établi un nouveau record mondial.

Si l’on convertit cette prouesse en un rendement horaire moyen, soit 43 ha par heure, l‘UX 11200 a établi un second record de performances de la technologie moderne actuelle en matières de protection phytosanitaire. Avec une capacité de cuve de 12.000 l et un essieu tandem, c’est actuellement le plus grand pulvérisateur attelé de la gamme Amazone. Equipé d’une rampe Super-L de 40 m de large et traîné par un tracteur Fendt de 330 chevaux, sa vitesse de déplacement dans le cadre de ce record mondial, en fonction des conditions météorologiques et conditions du champ, se situait entre 13 et 15 km/h durant la journée ; la nuit – grâce à une absence de vent et à la formation de rosée sur les plantes  - sa vitesse s’élevait à 17 km/h. Le remplissage du pulvérisateur a toujours été réalisé directement sur les parcelles par le biais d’une citerne à eau de 21 m³ de la Ste Annaburger et d’un fût de 1000 l contenant des produits phytosanitaires sur la plateforme de chargement du véhicule tracteur, un Unimog de chez Mercedes.

Le départ de ce record mondial qui devait durer 24 heures précisément a été donné le 03.09.2014 à 12h12 sur l’exploitation agricole du village brandebourgeois de Golzow. L’exploitation gère en tout une superficie de 6.490 ha et représente ainsi des conditions pratiques européennes qui permettent à l’UX 11200 de faire pleinement valoir ses capacités.

La mission concrète était de traiter la repousse du colza, suite à sa récolte sur 15 parcelles différentes, en utilisant du glyphosate et un volume d’eau de 100 l/ha. Le traitement a été réalisé en accord avec le directeur des traitements de l’exploitation. Les buses TurboDrop High Speed de la société Agrotop étaient disponibles en différentes tailles (025, 03, 04). Toutefois seules les buses 03 ont été utilisées durant ces 24 heures.

En raison des chaumes coupées à différentes hauteurs et des repousses de plants de colza de différentes dimensions, les parcelles se sont avérées très inégales et donc très exigeantes pour le guidage de la rampe du pulvérisateur. Par ailleurs, le travail a encore été rendu plus difficile par la présence de pylônes et de raccords d’irrigation sur les parcelles. Avant le début du record, tous les obstacles et toutes les zones d’exclusion ont donc été enregistrés sur le terminal du tracteur, afin d’indiquer à temps ces points aux conducteurs qui n’étaient pas de la région. Le tracteur était par ailleurs équipé d’un système de guidage automatique, alimenté par une station mobile avec signaux de correction RTK. La commande technique du pulvérisateur a été réalisée par le biais du terminal Amatron 3 Amazone, la commande automatique de tournière et de coupure de tronçons par le biais de la technique Section Control du terminal du tracteur.

Près de 30 % de temps morts
Les chiffres collectés dans le cadre de ce record mondial montrent de façon saisissante l’impact des dimensions de parcelles et des découpes sur le rendement horaire effectif : sur des parcelles entre 40 et 124 ha et des longueurs de voies d’environ 0,5 à 1,5 km cette valeur était de 38 ha/h sur les parcelles les moins favorables, de 45 ha/h sur les meilleures. Cela correspond à une différence de 18 % sur le rendement horaire.

L’impact des temps morts annexes inévitables a été encore plus significatif. Par rapport au rendement horaire théorique de 60 ha/heure, le différentiel de temps mort calculé est de 28 %. Pourtant grâce au volume important de la cuve de l‘UX 11200, seulement 8 % des temps morts peuvent être imputés au remplissage du pulvérisateur. Ainsi malgré les 103.200 l de bouillie à pulvériser durant ce record mondial, le pulvérisateur a été rempli seulement dix fois. En fonction du reliquat dans la cuve, la durée du remplissage variait de 10:55 min à 13:45 min, soit deux heures au total.

Le déplacement du pulvérisateur  entre les différentes parcelles a pris 1,5 heure et donc environ 6 % des temps morts. L’attelage tracteur-pulvérisateur a du parcourir à cet effet au total 20 km. Finalement les principaux temps morts sont dus au contournement des pylônes et des raccords d’irrigation, mais également aux processus de demi-tour sur la tournière de 40 m de large. Malgré la structure favorable des parcelles, le temps requis à cet effet a été au total de 3,5 heures et donc près de 15 % des temps morts.

Documentation complète
Les collaborateurs du service promotion des ventes Amazone ont été les principaux responsables de l’organisation et de la mise en œuvre de ce record mondial. L’opération menée sur 24 heures a été divisée en trois huit, avec trois conducteurs différents de pulvérisateur sur un tracteur Fendt 933. Les conducteurs des Unimogs avec cuve à eau attelée pour la livraison d’eau et le remplissage ont également travaillé en trois huit.

Durant toute l’opération, une station météorologique mise en place sur l‘exploitation Golzow a permis l’enregistrement de nombreuses données, telles que la vitesse du vent, la température, l’humidité de l’air, etc. Un appareil de mesure mobile était également directement disponible au niveau des parcelles, afin de mesurer au niveau du champ la vitesse du vent, la température et l’humidité de l’air et en cas de changement de temps pouvoir ainsi réagir en modifiant les débits ou en réalisant une pause. Cependant les conditions ont été pratiquement constantes. La vitesse du vent était de 2 à 3m/sec durant la journée et de 0m/sec durant la nuit.

Un rédacteur du magazine spécialisé Traction était présent sur place durant toute la durée du record en tant qu’observateur neutre. En outre, deux étudiants de l’université de Soest ont surveillé scientifiquement la procédure. En collaboration avec le responsable protection phytosanitaire de l’exploitation Golzow, ils ont réalisé une documentation précise de toutes les mesures prises sur les différentes parcelles. Ainsi toutes les cultures ont été évaluées avant et après le traitement et les paramètres les plus variés, tels que la consommation de bouillie, la consommation de carburant ou les horaires de remplissage pour la pulvérisation ont été saisis.

Simultanément l’équipe de tournage Gläser s’est occupée de la documentation du record mondial sous la forme d’images animées. Le film peut être téléchargé sur www.amazone.tv.