EN PARTENARIAT AVEC
EN PARTENARIAT AVEC

Le chiffres d’affaires Amazone atteint un niveau record en 2018

Télécharger le communiqué

S'il vous plaît cliquer pour agrandir 

Le chiffres d’affaires Amazone atteint un niveau record en 2018

Au cours de l’année commerciale 2018, le groupe Amazone a poursuivi sa croissance malgré des conditions météorologiques particulières qui ont affecté certains pays au cours du deuxième semestre. Le chiffre d’affaires atteint un niveau record de 481 millions d’€. Par rapport à l’année précédente (457 millions d’€) cela correspond à une croissance de 5,3 %.

Amazone a profité de sa forte position concurrentielle sur les marchés importants à l’exportation. Avec une part des exportations de 80 %, les affaires se sont développées de façon très positive en Allemagne, en France, au Japon, en Espagne, en Hongrie et en Irlande. Sur les marchés importants en machinisme agricole, tels que la Pologne et la Russie, les chiffres d’affaires enregistrés en 2018 ont été stables.

Au début de l’année 2019, Amazone emploie en tout 1 900 salariés, dont 130 apprentis. Ce chiffre comprend le nouveau site de Bramsche et la filiale Schmotzer Hacktechnik reprise en fin d’année. Dans les secteurs de la Recherche et du Développement, l‘entreprise a investi plus de 7 % du chiffre d’affaires. Les investissements en immobilisations corporelles se sont élevés à 20 millions d’€.

Succès grâce à la puissance novatrice et aux nombreux nouveaux produits
En cette année 2019, année Agritechnica, les gérants associés Amazone Christian Dreyer et le Dr. Justus Dreyer ont une vision de l’entreprise qui conserve un cap stable vers le succès grâce à sa puissance novatrice et à son offre étendue qui convient à toutes les tailles d’entreprise : «  Les bons résultats des ventes en 2018 montrent que nos nombreuses innovations présentées à l’Agritechnica 2017, ainsi que la coopération renforcée avec nos partenaires commerciaux lors de la mise sur le marché des nouveautés, ont été très bien accueillies par les utilisateurs. La gamme de charrues largement enrichie par le rachat à l‘automne 2016 de l‘usine Vogel & Noot a fait ses preuves et s’est vite établie sur le marché. Des innovations complémentaires et le rachat de la technique de binage Schmotzer nous permettent de consolider encore notre position en tant que spécialiste pour une culture intelligente. L’association de la technique de binage à la fertilisation liquide et à l’application ciblée ou sélective de protection phytosanitaire en un seul passage ouvrent de nouvelles opportunités et permettent aux utilisateurs d’optimiser encore la culture. Dans ce segment de machines, nous aspirons également à être leader en matière d’innovations et à continuer de développer la gamme de machines de façon ciblée pour les agriculteurs et les entrepreneurs. »

« En cette année Agritechnica 2019, nous porterons notre attention sur le développement de l’ensemble de la gamme et non pas uniquement sur les grosses machines. Les solutions novatrices seront aussi apportées aux petites et moyennes largeurs de travail. La tendance se focalise plutôt sur un renforcement de la précision, indépendamment de la taille de la machine, surtout en protection phytosanitaire et en fertilisation. »

Extension des sites de production
L’année 2018 a été marquée par l’extension des Amazonen-Werke, avec en novembre l’inauguration de la première tranche de construction sur le nouveau site de Bramsche. Sur le terrain de 24 hectares, Amazone a dans un premier temps érigé des halls de montage et de stockage sur une surface totale de 16 000 m² et des bureaux. Le volume d’investissement de cette première tranche s’élève à 16 millions d’€. La nouvelle usine a été conçue selon le mode de production à « trajets courts » pour permettre une production variée de machines grandes largeurs. En complément des usines de Gaste et de Leeden, les capacités de production autour de la maison mère sont ainsi renforcées. Simultanément une optimisation globale de la logistique est réalisée dans les trois usines.

Succès de l‘Amatechnica avec une forte proportion de visiteurs professionnels
Parmi les évènements importants qui se sont déroulés l’année dernière, on compte fin mai l’Amatechnica 2018 au siège de la société à Hasbergen-Gaste. Cette manifestation a enregistré plus de 6 000 visiteurs, venus d’Allemagne et de l’étranger. La gamme de machines Amazone a également été présentée sur le terrain au cours de la tournée « Soirée aux champs 2018 » avec 27 arrêts en Allemagne et en Autriche. Cette action a été complétée par le DreamTeam-Tour 2018 avec des présentations de machines dans huit pays d’Europe.

L’entreprise a reçu une reconnaissance particulière au salon russe Agrosalon 2018. En effet, Amazone est le seul constructeur étranger à avoir été récompensé par deux médailles. Le jury a remis la médaille d’or pour le système WindControl sur les épandeurs d’engrais, la médaille d’argent pour le pack Confort plus du nouveau pulvérisateur traîné UX 01 Super.

Dans le secteur de la technique des Espaces verts, Amazone a présenté au salon GaLaBau 2018 la tondeuse autoportée Profihopper 1500 SmartLine. Une nouvelle machine professionnelle haut rendement. Grâce à sa vitesse de travail de 10 km/h et à sa largeur de coupe de 1,50 m, les rendements horaires sont très élevés.

Perspectives
Pour l‘année 2019, les gérants associés prévoient après deux années record un chiffre d’affaires élevé. « Les marchés deviennent de plus en plus exigeants dans le monde entier et dépendent des évolutions les plus variées. Le climat des investissements reste cependant favorable dans le monde agricole, même si les résultats de nombreuses exploitations agricoles de l’Europe centrale seront encore impactés par les effets de la sécheresse de 2018. La tendance à moyen et long terme reste positive : l’intérêt des clients pour la technique moderne et nos innovations qui permettent une réalisation du travail plus efficace, plus précise avec une meilleure maîtrise des coûts et des machines bénéficiant d’un standard de qualité élevé reste important. Toutefois pour certains marchés exports, les effets des modifications politiques, telles que par exemple les conflits commerciaux internationaux croissants sont actuellement difficiles à évaluer. C’est pourquoi nous restons concentrés sur nos points forts, tels que l’extension du leadership en matière d’innovation pour les compétences clés Amazone et nous renforçons encore la coopération avec nos partenaires commerciaux respectifs et importateurs de nos pays cibles », ont expliqué les gérants associés.

Pour l‘Agritechnica 2019, les gérants associés Amazone, Christian Dreyer et le Dr. Justus Dreyer, annoncent en plus des nouveautés dans les différents secteurs sous la dénomination "Amazone 4.0", une progression de la mise en réseau des machines et une amélioration toujours croissante des offres de service. « Les innovations doivent épauler la mise en réseau des données agricoles pour ouvrir d’autres potentiels d’optimisation. »
« L’agriculteur doit pouvoir tirer des évolutions un avantage économique concret, en travaillant avec plus de précision et plus d’efficacité pour pouvoir économiser les coûts de semence, de produits phytosanitaires et d’engrais. Simultanément, il doit pouvoir réduire les volumes utilisés afin de pouvoir répondre aux exigences de la société avec une gestion plus respectueuse de l’environnement. »