Projet d’aide au développement un « Semoir pour l’Ethiopie »

Dans le cadre d’un projet d’aide au développement, quatre jeunes en formation chez Amazone Marius Bücker et Fabian Droste, les deux mécatroniciens, Judith Hallmann, la conceptrice technique de produits et Oliver Kubut, étudiant en constructions mécaniques ont construit un semoir qui sera utilisé en Ethiopie.


A l’origine du projet se trouve un ancien camarade de promotion du Dr Justus Dreyer, gérant associé Amazone. Investi sur un projet agricole de l’OECD en Ethiopie, il a reçu le soutien de M. Dreyer pour répondre à un cahier des charges exigeant adapté aux petites structures agricoles et aux sols le plus souvent très secs et difficiles à travailler.

Sur une largeur de travail de 2,0 m en procédé de semis direct, le semoir devait semer et fertiliser simultanément de la teff*, être simple à construire, entretenir et réparer.


Les 4 volontaires, issus de différents niveaux et formations, se sont beaucoup investis dans cette mission en solutionnant des défis techniques importants: « Un travail d’équipe exceptionnel. Les quatre jeunes ont développé un prototype prometteur et l’on construit » ont expliqué le Dr Justus Dreyer et Tim Schade, responsable de la formation technico-commerciale en faisant l’éloge du travail de l’équipe.

Démonté pour l’expédition jusqu’à Addis Abeba en Ethiopie, le prototype du semoir sera ensuite réassemblé par un jeune en formation accompagné d’un technicien SAV Amazone sur place. Il pourra alors être testé au travail. Ils expliqueront ensuite aux utilisateurs les caractéristiques du semoir, en détail, et donneront des conseils pour son utilisation optimale.

* Sorte de millet nain qui représente l’aliment principal en Ethiopie. La semence est toutefois encore plus fine que la semence de colza et représente donc un réel défi pour la construction.