Retour

Remise de l’Award de l’Innovation 2009

Pour la première fois depuis la création de la Fondation Amazone s’est déroulée au salon de la machine agricole Agritechnica 2009 la remise officielle de l’Award de l’Innovation Amazone. Le prix a été remis par Carl-Albrecht Bartmer, président du conseil de la Fondation, président de la Société Allemande d’Agriculture e.V. (DLG) et par les gérants associés Amazone Christian Dreyer et le Dr Justus Dreyer.

Dans la catégorie Mémoire de Bachelor/de diplôme/de Master ont été récompensés Friedrich Keunecke qui a analysé pour son mémoire de Bachelor à la faculté agricole-jardinage de l’université Humboldt de Berlin la question "Le système de jalonnage dans les céréales est-il sans alternative ?". Dans la catégorie Thèses l‘Award de l’Innovation a été remis au Dr Stefan Hinck pour son travail portant le titre "Déterminer les données clés pertinentes de sol pour les cultures végétales en utilisant une technique sensorielle de sol pertinente". Ce travail a été réalisé à l’Ecole supérieure Martin-Luther de Halle-Wittenberg, à l’Ecole supérieure de Wittenberg et d’Osnabrück dans le cadre du projet Pirol.

L’objectif de la Fondation Amazone, qui a été fondée en 2008 à l’occasion de l’anniversaire de l’entreprise "125 ans Amazone", est d’encourager la science, la recherche et l’enseignement ainsi que la formation dans les secteurs de l’agriculture et du machinisme agricole. L‘Award del’Innovation est destiné à récompenser deux jeunes dans le secteur de la technique agricole pour leur travail exceptionnel de fin d’étude.

Les travaux récompensés seront publiés prochainement sur Internet sous l’adresse www.amazone.de/stiftung. Le prochain Award de l’Innovation sera décerné à l’occasion de l‘Agritechnica 2011.
Dr. Rainer Resch, responsable du secteur Recherche et Développement aux Amazonen-Werken a expliqué dans un premier point de son éloge les critères de jugement. Ainsi le jury spécialisé a accordé une valeur particulière aux résultats du travail, à la mise en réseau dans le contexte global des défis pour l’agriculture, aux idées et visions du candidat, à la créativité et l’originalité, à la capacité de mise en œuvre, à la structure et à la composition du travail.

En ce qui concerne les justifications individuelles pour le choix des mémoires, le Dr Resch a expliqué : « Friedrich Keunecke analyse de manière exemplaire les avantages et les inconvénients du système de jalonnage et prend en compte de nombreuses sources. Il touche ainsi l’essentiel des critères d’évaluation, à savoir penser le futur de façon novatrice et questionner de façon critique les procédés existants. Pour la culture des céréales dans le domaine de la protection phytosanitaire et de la fertilisation, la procédure de jalonnage domine en Europe. Monsieur Keunecke évoque dans son travail le conflit entre la Loi sur la protection des sols et la gestion optimale des cultures. Son travail présente une sorte de contrôle de faisabilité qui vérifie s’il est possible de solutionner ce conflit.

Friedrich Keunecke montre qu’à l’aide du procédé Cultan comme alternative à la fertilisation classique, il serait possible, en culture de céréales énergétique, où l’on peut renoncer à un apport élevé tardif d’azote, de renoncer aux jalonnages. Le jury a considéré comme particulièrement remarquable que Friedrich Keunecke dans le cadre d’un mémoire de Bachelor s’intéresse à une telle question et essaie de trouver une réponse tournée vers la science. »

En ce qui concerne la thèse du Dr Stefan Hinck, le Dr Resch a expliqué : « Un système de capteur de sol spécifique a été développé à l’université d‘Osnabrück pour la mesure géo-électrique en ligne dans le champ, il utilise comme principe de mesure la saisie de la conductance électrique complexe avec une paire d’électrodes. Le Dr Hinck a vérifié dans le cadre de sa thèse, la fonction et la capacité de ce principe de mesure et sa possibilité d’utilisation pour l‘agriculture. Il s’est référé à des méthodes de mesure existantes, comme par exemple le procédé Em38. Il montre que cette méthode de mesure permet de déterminer avec précision et fiabilité la répartition des types de sol sur la parcelle. Il prouve également que si les données sur les connaissances de la répartition granulométrique spatiale du sol sont suffisantes, des conclusions fiables permettent de déterminer le potentiel de rendement. Son travail montre donc une voie qui permettrait de déterminer à l’avenir le potentiel de rendement d’un site et dans le cadre du Precision Farming de prendre en compte une gestion de culture optimale et adaptée aux conditions du site pour le semis, la fertilisation et la protection phytosanitaire.

Il montre également que malgré toutes les méthodes de mesure et les procédés d’analyse le savoir des experts est nécessaire pour permettre une utilisation judicieuse. Le plus grand défi à l’avenir pour les fabricants de capteurs Precision Farming sera de recouper les données de mesure des capteurs les plus variés et d’intégrer dans leurs systèmes le savoir des experts issu de la pratique et de la recherche.“

La photo a été prise lors de la remise officielle de l’Award de l’Innovation au salon de la machine agricole Agritechnica 2009 de Hanovre avec (de gauche à droite) le gérant associé Amazone Dr Justus Dreyer, Dr Rainer Resch de chez Amazone, les lauréats Dr Stefan Hinck et Friedrich Keunecke, le président du DLG Carl-Albrecht Bartmer et le gérant associé Amazone Christian Dreyer.