GPS-Switch avec coupure individuelle de rang

ED03_24_b.jpg

Localisation précise de la semence Après le succès des systèmes GPS-Switch sur les épandeurs d'engrais et les pulvérisateurs, c'est maintenant le semis qui est en ligne de mire. La connexion et la déconnexion des différents éléments sont pilotées via GPS. Ce système permet de limiter la fatigue du conducteur, en particulier sur les petites parcelles où les manœuvres de demi-tour sont nombreuses et d’améliorer le résultat du travail. L’avenir, c’est déjà aujourd’hui Les cartes de semis sont de plus en plus appréciées, elles permettent d’adapter les débits aux réalités de certaines zones dans le champ – qu’il s’agisse de collines, de vallons ou de disparités de sol. Le contrôleur de tâches (par ISO-XML) ou les GPS-Maps permettent, en option sur le terminal de l'AMATRON-3, une mise en pratique simple des cartes d'application. Un affichage graphique de la carte en arrière-plan fournit une bonne vue d’ensemble. Connexion et déconnexion automatiques GPS-Switch pilote la connexion et la déconnexion en fonction de la position de la machine et des réglages réalisés par le conducteur. La commutation individuelle des rangs permet de créer très facilement et confortablement des jalonnages et des voies d'arrosage. Sur des inter-rangs plus serrés, les jalonnages sont nécessaires pour appliquer des substrats de fermentation ou autres engrais sur les cultures en pleine croissance, sans abîmer les plantes. Les surdosages ou sousdosage de semis, fréquents dans la pratique sur les points critiques, tels que les tournières et les pointes, sont ainsi minimisés. Les manques de semis font donc partie du passé. Le conducteur peut se concentrer intégralement sur la conduite.