report_hero_bild_teaser

Édition 43 - 03/2022

Journal des AMAZONEN-WERKE H. DREYER SE & Co. KG pour les salariés, clients et amis de la maison.

Gardons les yeux ouverts en période de troubles

Dreyer_Christian_Dreyer_Justus_ZA-TS_dx_hp_DSC_4677_d1_170830_ret_ly_03_24proz_LO-opt__

Les informations sur le coronavirus sont presque devenues une habitude et nous espérons tous voir la "lumière au bout du tunnel", mais les nouvelles nous parvenant désormais chaque jour de l'Europe de l'Est sont terribles. Profondément touchés, nous pensons maintenant à tous ceux qui souffrent de la guerre et, dans la mesure de nos moyens, nous aidons en particulier nos amis en Ukraine. Personne ne peut nier que les conséquences de cette guerre entraîneront diverses perturbations sur le plan politique et économique, dont certaines sont déjà évidentes. Notre secteur n'y échappera pas. 

Actuellement il est donc difficile de faire des pronostics, même les conseils bien intentionnés sont déplacés. Nous avons une grande confiance dans nos collaborateurs et nos partenaires. Nous savons que nous sommes bien positionnés et prêts à réagir rapidement face aux grands défis. Nous l'avons souvent prouvé au cours de l'histoire de notre entreprise. Mais dans un premier temps, nous vous souhaitons, ainsi qu'à nous tous, des temps plus sereins ! 

Votre direction des AMAZONEN-WERKE
 

Rendez-vous

Nous mobilisons notre savoir-faire et notre créativité pour contribuer à la réussite de nos clients grâce à de nouvelles solutions. Découvrez nos produits en direct et venez nous rendre visite lors des événements suivants :

agra 2022 
21 – 24 avril 2022 
Leipzig

DLG-Feldtage 
14 – 16 juin 2022
Kirschgartshausen, Mannheim

Öko-Feldtage
28 – 30 juin 2022
Villmar

Exposition de Tarmstedt
8 – 11 juillet 2022
Tarmstedt

Rottalschau02 – 06 septembre 2022 
Karpfham

GaLaBau
14 – 17 septembre 2022
Nuremberg


A noter dans vos agendas :

AT_logo_3c_LO-opt__




12 – 18 novembre 2023 
Leipzig

Technique AMAZONE à la société Agrarservice Kerkering

20220316_162321_bearb_ret_ly_02_LO-opt__
Theo Kerkering et son fils Stefan Kerkering

Parmi les entrepreneurs de travaux agricoles, nous entretenons d'excellentes relations avec la société Agrarservice Kerkering à Rosendahl-Holtwick dans le Münsterland. Theo Kerkering a fondé l’activité d’entrepreneur de travaux agricoles en 1975 et l’a dirigée jusqu’en septembre 2004 avec sa femme Anni. En octobre 2004, leur fils Stefan a rejoint la direction de l’entreprise. L’offre de prestations de services comprend tous les chantiers liés aux travaux des champs et aux récoltes. Avec ses six salariés en CDI et les saisonniers, Agrarservice utilise notamment dix tracteurs, neuf moissonneuses-batteuses et quatre ensileuses maïs.

43_Kerkering-Ausschnitt_ret_ly_01_LO-opt__
L'entreprise de travaux agricoles Kerkering à Rosendahl-Holtwick
Dès le début, les produits AMAZONE ont fait partie de la vaste gamme de machines – Épandeurs d’engrais, Technique de semis combinée avec les cultivateurs rotatifs et la technique de semis monograine. Depuis le printemps 2021, le semoir monograine Precea 6000-2FCC a remplacé l’EDX disponible chez Kerkerings pour le semis du maïs. Theo et Stefan Kerkering ont été tellement satisfaits de la levée des champs qu'ils ont déjà commandé une deuxième machine identique pour les semis du printemps prochain.

L’entreprise Agrarservice Kerkering est suivie par notre représentant Jan-Heiner Kampmeyer. Nous souhaitons à la famille Kerkering de poursuivre sur la voie du succès et de la réussite tout en continuant d'apprécier la qualité des machines AMAZONE.

1,2 millions d’épandeurs d’engrais en plus de 100 ans

MIxxxx_Report_43_de_20220217-25
Épandeur d'engrais à rouleau Amazone HDG N° 1 en largeur de travail 3 m

En 1915, Heinrich Dreyer le fondateur de la société AMAZONE déposait son premier brevet pour un épandeur d’engrais à rouleau. À l'époque, l'épandeur d'engrais à chaîne était encore la référence. L’inconvénient de ces épandeurs était d’être très lourds, sensibles à la rouille et chers. Par ailleurs, les unités d'épandage s’encrassaient lorsque l'engrais était humide. Les épandeurs à rouleau AMAZONE ont été commercialisés dès 1917.

L’épandeur à rouleau était plus léger, facile à nettoyer et à un prix accessible. Qu'ils soient secs ou humides, tous les engrais pouvaient être épandus de manière uniforme. A partir de 1922, l'épandeur à rouleau AMAZONE a connu un véritable triomphe et début des années 1930, AMAZONE a pris la place de leader sur le marché des épandeurs d’engrais.

ZA-M-easy_NewHolland_d0_kw_P5080590_d1_210803_LO-opt__
Épandre à la perfection en limite et en bordure avec le Limiter AMAZONE
En 1958, l’épandeur d’engrais deux disques de Heinz Dreyer est venu s’ajouter à la gamme ; avec sa technique, il est devenu le modèle de tous les épandeurs du monde. Cet épandeur a connu une évolution importante avant de pouvoir être livré avec une technique de pesée moderne pour la surveillance du débit d’engrais, une surveillance automatique des nappes d’engrais Argus-Twin, une compensation automatique des vents latéraux (WindControl) et en largeurs de travail jusqu’à 50 m. Cette technique permet d’obtenir un résultat d’épandage homogène avec un coefficient de variation inférieur à 5 %, quels que soient les types d’engrais et les conditions météorologiques. AMAZONE reste leader sur ce marché encore aujourd'hui.

Ainsi en plus de 100 ans, AMAZONE a livré dans le monde entier plus de 250 000 épandeurs à rouleau et plus de 950 000 épandeurs deux disques et épandeurs pneumatiques, c’est à dire plus de 1,2 million d’épandeurs d’engrais.

Les charrues AMAZONE jouent dans la cour des grandes

Charrue semi-portée Tyrok 400 

Tyrok-8Schar_Fendt_d0_kw_DJI_0213_d1_210819_LO-opt__
Nouveauté pour la catégorie des 400 CV

Avec la Tyrok 400, Amazone met sur le marché une charrue semi-portée de conception totalement nouvelle avec au choix sept, huit ou neuf corps pour les tracteurs de 400 CV. Cette charrue se caractérise essentiellement par des performances supérieures, même avec des sollicitations continues, et une qualité de travail parfaite. Simultanément la Tyrok offre un confort élevé grâce à son pilotage simple.

Les corps de labour SpeedBlade autorisent une vitesse de travail élevée jusqu’à 10 km/h avec une usure réduite. Un amortissement hydraulique des chocs intégré dans le croisillon rend possible les processus de demi-tour rapides en préservant le matériel. La roue semi-portée de grande dimension est également amortie pour un déplacement confortable.
 

Charrue portée Teres 300

Teres_5+0_gesamt_AB550_liob.864_LO-opt__
Robuste à l'usage – usure réduite
Avec la Teres 300, AMAZONE introduit sur le marché une nouvelle charrue portée équipée de quatre, cinq ou six corps pour les tracteurs jusqu’à 300 CV. La largeur de travail par corps est réglable entre 33 cm et 55 cm, la commande hydraulique étant en option.

La vitesse de travail va jusqu’à 10 km/h avec une usure réduite. AMAZONE produit ses propres tôles de corps de labour en procédé de trempe ©plus exclusif, elles sont donc particulièrement résistantes, notamment à l’usure. Elles sont dotées d’une pointe spéciale amovible pour réduire les frais de pièces détachées. Différentes roues, positionnées à l’arrière ou au centre, assurent un déplacement routier régulier et des amortisseurs, dans le cadre, permettent des processus de demi-tour rapide sans usure.

Les temps nouveaux exigent d'autres concepts

NEU-VKF-Team_bearb_ret_ly_01_LO-opt__

En période de pandémie, les manifestations en présentiel, telles que les journées vertes et les salons, nécessitaient une jauge restreinte. Notre équipe de 16 personnes du département Promotion des ventes se concentre depuis fortement sur les présentations professionnelles dans les champs sur place chez les clients, avec les succursales AMAZONE de Rendsburg, Gottin, Gablingen et Kottenheim, avec l'appui de nos partenaires commerciaux

Notre objectif est d'expliquer aux clients nos produits innovants et performants de manière compréhensible et d'en démontrer, de manière évidente, la valeur ajoutée au travail. 

Un terrain accidenté, des ornières profondes ou des conditions météorologiques extrêmes sont nos défis quotidiens dans la pratique. Il n'y a pas de deuxième chance pour la première impression, chaque geste doit être routinier ! Quitter la ferme après une démonstration convaincante et avoir posé les premiers jalons de la vente, voilà ce qui nous motive.

Notre nouveau semoir monograine Precea, notre pulvérisateur traîné UX 01 ainsi que le combiné de semis Avant 02 ont bénéficié d’une démonstration particulièrement intense en 2021. Alors que la plupart des tournées sont organisées de façon régionale depuis nos sites, nous avons parcouru avec le combiné de semis Avant 6002 avec trémie frontale FTender environ 3 000 km sur les routes inter-régionales (Allemagne) pour les semis d’automne. En outre, grâce au nouveau concept de formation numérique, nous transmettons nos expériences pratiques à nos partenaires commerciaux et à nos clients pendant les mois d'hiver et nous sommes impatients lorsqu’il est possible de reprendre les travaux aux champs.

Déchaumeur superficiel traîné Cobra-2TX

Cobra7000-2TX_Claas_d0_kw_DJI_0927_d1_210913_LO-opt__
Jusqu’à 7 mètres de large contre les adventices
Broyer, couper, mélanger et au choix rappuyer - le tout en un seul passage ! Le nouveau cultivateur superficiel Cobra, à 6 rangées de dents, sera disponible en 2022, en largeurs de travail de 6 et 7 m. 

Le Cobra avec ses six rangées de dents à lame-ressort ECO est le spécialiste de la préparation superficielle, à profondeur moyenne de 4 à 13 cm et permet, malgré l’inter-dents rapproché de 13,3 cm, un dégagement énorme de matières organiques et de terre. En outre, la vibration des dents à lame-ressort génère une grande proportion de terre fine. 

Par ailleurs, la dent à lame-ressort ECO suit de façon très souple les inégalités du sol et s’efface devant les obstacles. Équipé de socs à patte d’oie de 220 mm large, la coupe se fait sur toute la surface. Tous les chaumes et adventices sont complètement découpés.

La profondeur de travail est régulée avec précision par le biais des roues d’appui et des rouleaux. Différents rouleaux et rouleaux couteaux en amont peuvent être utilisés pour un broyage durable des reliquats de végétaux.
 

Info des sites

30 ans de succursale à Gottin 

Filiale_Gottin_IMG_0052_d1_220207_ret_ly_01_LO-opt__
Anniversaire chez AMAZONE
Après la réunification de l’Allemagne, AMAZONE a fondé une succursale à Warnkenhagen-Gottin, à proximité de Rostock en Mecklembourg-Poméranie occidentale. Un vaste terrain avec quelques bâtiments utilisables a été acquis à cet effet. Un hall entièrement rénové avec des salles de formation et de représentation modernes est devenu depuis le centre névralgique en matière de conseils, de formations et d’événements professionnels destinés aux partenaires commerciaux, aux agriculteurs et aux entrepreneurs. Un magasin pour pièces de rechange importantes au fonctionnement assure une aide rapide sur place en cas de besoin.

Frank Schröder est gérant de cette succursale depuis le 1er août 2021. Il dispose d'une longue expérience dans le domaine de la technique agricole et il est chez lui dans cette région. Ingo Hoppe, représentant et Maik Weiland, promotion des ventes, font également partie de l’équipe de Gottin.
 

Un château à Grünau

11_Villa-Vorderseite_ebene_LO-opt__
Robert-Koch-Park à Leipzig : L’ancienne maison de la famille Sack à Grünau près de Leipzig – une villa chargée d'histoire. Source d’images : Brochure "Un château à Grünau / Komm e.V. Leipzig - Grünau"

Il ne s'agit certes pas d'un château, mais de l'ancienne résidence officielle de la famille Rudolph Sack et le fleuron représentatif de Grünau, un quartier de la ville de Leipzig. C’est là qu’ont vécu jusqu’en 1945 les familles des frères Paul et Hans Sack, fils du pionnier de la charrue Rudolph Sack et fondateur de la société Rud. Sack. Après la Seconde Guerre mondiale, l'entreprise a été expropriée et elle est devenue propriété du peuple pour s’appeler BBG (Outils de préparation du sol). Après le tournant politique en 1990, les AMAZONEN-WERKE ont repris la société.

La villa est sise sur un terrain de 200 ha, qui comprenait deux grands parcs ainsi que le domaine expérimental de Rud. Sack avec de nombreuses installations et bâtiments. C’est là qu’étaient testés les machines et outils Sack et bien plus encore. En outre, des installations spécialement créées à cet effet, tels qu'une piscine, un lac avec un hangar à bateaux, un restaurant avec un bowling ainsi que des jardins potagers, étaient à la disposition des salariés. Sur le terrain s'étendaient d'autres maisons d'habitation pour les membres de la famille Sack et les cadres dirigeants. 
Certaines maisons sont encore utilisées aujourd’hui, tandis que d'autres installations dans les parcs ont été démolies, réaffectées ou laissées à l'abandon. Après la guerre, la villa a été utilisée comme foyer pour tuberculeux, puis comme hôpital de district et, après d'autres transformations, l'hôpital a pris le nom de "Clinique Robert-Koch". Des manifestations culturelles se sont déroulées en référence au nom de la clinique dans le parc Robert-Koch. La clinique existait encore il y a quelques années, mais a déménagé car le bâtiment nécessitait des restaurations importantes. 

Elle n'a ensuite été utilisé que sporadiquement pour des manifestations culturelles et des fêtes de famille. Entre-temps, une association a été créée pour s'occuper de l'entretien du parc et de la conservation du bâtiment, la "Komm e. V.". Elle s’investit également pour que le parc soit rebaptisé "Rudolph-Sack-Park". Pour l’association, il est important que le nom du pionnier de la charrue reste dans les mémoires.
 

Changement de direction à Forbach en France

Descamps_Frederic_2021_d0_kw_IMG_2519_ret_ly_01_LO-opt__
Personnel de direction chez AMAZONE : Frédéric Descamps

L’ancien directeur Patrice Franke a quitté AMAZONE Forbach S. A. à sa demande. Nous le remercions pour ses longues années d'activité couronnées de succès. En même temps, nous nous réjouissons, d'avoir trouvé un successeur expérimenté en la personne de Frédéric Descamps qui a pris la direction de l’entreprise le 1er novembre 2021. 

M. Descamps a une formation d'ingénieur en mécanique avec une spécialisation en technique agricole et possède une longue expérience dans le domaine du travail du sol. Il a travaillé en France et en Allemagne et occupé différents postes de direction, en dernier lieu comme directeur technique de l'ancienne usine Rabe à Bad Essen, qui appartenant jusqu'en 2020, à la société française Grégoire-Besson. Frédéric Descamps y était responsable des secteurs Investissement, Conseils techniques, Ressources humaines, Achats et Ventes et marketing.

M. Descamps est assisté au niveau de la centrale de Gaste par Ludger Braunsmann, membre de la direction. Nous nous réjouissons de cette collaboration constructive et orientée vers l'avenir et souhaitons à M. Descamps et à son équipe un démarrage réussi et beaucoup de plaisir dans leur travail. 

30 ans en Tchéquie et en Slovaquie

AMAZONE s’est lancée à grande échelle en Europe de l'Est en 1992. En Tchéquie et en Slovaquie, une coopération s’est d’abord instaurée avec la société Unicom. Après sa 
dissolution, c’est la société Agrotec qui nous a représentée. Nos fidèles partenaires étaient toujours de la partie, M. Jiri Kubik, qui est également notre responsable produits et son collègue Bohdan Musil. La société Agrotec a fêté en 2020 son 30ème anniversaire. 

Après des débuts modestes avec 60 employés, Agrotec s’est développée en un groupe d’entreprises de près de 1 000 salariés. En plus des machines agricoles, la société commercialise également des voitures et des véhicules industriels sur le marché tchèque, slovaque et hongrois. 

A l’occasion de cet anniversaire, AMAZONE a mis à disposition son pulvérisateur automoteur "Black Pantera" qui a déjà fait sensation à l’Agritechnica 2019. Ce modèle absolument spécial est ensuite resté en Tchéquie et a été vendu par Agrotec comme le centième Pantera sur le marché Tchèque. AMAZONE félicite le directeur M. Martin Rada pour ses résultats exceptionnels et lui souhaite, ainsi qu’à son équipe, de continuer à se développer avec succès. 

30_Jahre_Agrotech_LO-opt__
De gauche à droite : Josef Hirtler, Martin Rada et Andreas Hemeyer
Agrotec---now_LO-opt__
Un motif de satisfaction : 30 ans en Tchéquie et en Slovaquie

Coup de projecteur

Noces de diamant de Malu et Klaus Dreyer 

Bild014_sw_LO-opt__
Malu et Klaus Dreyer se sont connus à un salon de machinisme agricole à Vienne. Malu Bruckmüller visitait le salon, accompagnée de M. Eberhard Ruth, directeur junior de la société Weissgerber de Marbach an der Donau. La société Weissgerber représentait les AMAZONEN-WERKE en Autriche et avait son stand sur ce salon.  Klaus Dreyer et Eberhard Ruth se connaissaient depuis longtemps. Eberhard Ruth a présenté Malu à Klaus Dreyer et de cette rencontre est né le cas classique du coup de foudre, pas étonnant vu le charme viennois de Malu.

A cette époque, elle habitait chez ses parents à Vienne et étudiait les langues. Des rendez-vous ont été pris pour visiter des lieux intéressants à Vienne et pour faire plus ample connaissance. De retour à Gaste, la relation s’est poursuivie par un échange intensif de courriers, il n’y avait pas de téléphone mobile ni d’e-mails à cette époque. Téléphoner était difficile et cher.

Malu_und_Klaus_Dreyer_P1060694_20120320_ret_ly_01_LO-opt__
Malu et Klaus Dreyer lors de leurs noces d’or en 2012

Le 15 mars 1962, Klaus Dreyer a conduit sa fiancée Malu à l’autel de l’église Gustav-Adolf de Vienne. Trois enfants sont nés de ce mariage heureux. Christian, leur fils, dirige avec le Dr Justus Dreyer, son petit-cousin, l’entreprise familiale prospère. 

Il y a six décennies que Klaus Dreyer a épousé Malu. Pour ces 60 ans de mariage commun, nous leur souhaitons le meilleur, une bonne santé et la bénédiction de Dieu.


 

Les apprentis mettent en place des bandes fleuries

AdobeStock_274495231_ret_ly_01_LO-opt__
Environnement et protection de la nature

Sans un environnement intact, l'agriculture n'a aucune perspective. Chez AMAZONE, nous accordons beaucoup d'importance au thème de l'environnement et de la protection de la nature – non pas parce que c'est à la mode, mais parce que c’est étroitement lié au succès de notre secteur. Là où la nature est détruite, la pratique d’une agriculture moderne est impossible.

Le projet "Bandes fleuries" est destiné à sensibiliser nos apprentis à ce sujet. Ils planifient et conçoivent une plantation appropriée des espaces inutilisés sur les sites de nos usines. Avec les bandes fleuries qu'ils ont mises en place, ils créent de manière ciblée un habitat supplémentaire pour les insectes et les petits animaux. Ces bandes fleuries représentent par ailleurs d'importantes sources de nourriture, des lieux de nidification et des refuges pour de nombreuses autres espèces animales. La création et l’entretien de bandes fleuries est un domaine d'activité gratifiant pour tous ceux qui souhaitent promouvoir l'environnement et la nature. Nous souhaitons renforcer la prise de conscience des jeunes pour qu'ils s'engagent à préserver la nature.

C'est avec un grand engagement que les apprentis de Hude mettent en œuvre les mesures de protection de l'environnement et de la nature sur place et favorisent ainsi la biodiversité locale. En outre, les bandes fleuries enrichissent également le paysage sur le plan visuel. 
 

Coupe-paille AMAZONE

Amazone_Strohschneider_Ritzratz_002_d0_20211202_LO-opt__
Coupe-paille "Ritzratz N° 1“ avec lame rabattue, 1912
Dans les premières années d'existence, alors que notre société s’appelait encore Heinrich Dreyer Landmaschinenfabrik, des coupe-paille ont été fabriqués en plus des machines à beurre, afin de compléter le programme de fabrication. Une fois les gerbes de paille battues, on les coupait à la main en différents éléments. La paille coupée à différentes longueurs était utilisée pour la litière, mais aussi pour l’alimentation surtout en période difficile. Le coupe-paille "Ritzratz" a été produit pendant quelques années en grande quantité.

Amazone_Strohschneider_Strohfix_002_d0_20211202_LO-opt__
"Strohfix" avec dispositif de protection replié, 1925

Le coupe-paille "Strohfix" a été conçu en 1925, déjà sous le nom des Amazonenwerk ; il était entraîné par une poulie. Cette machine plus onéreuse était destinée aux grandes fermes. "Strohfix" a seulement été produit en quelques exemplaires. A cette époque, Heinrich Dreyer se concentrait déjà sur la trieuse de pommes de terre "Federkraft".

Nous, chez AMAZONE

Hobbys de nos salariés

crittel-IMG_20210718_182026_663_bearb_ret_ly_01_LO-opt__
Clemens Rittel, IT-Administrator à Hude, vit sur un bateau
Très tôt Clemens Rittel s’est senti une affinité avec l’eau. Déjà enfant ses grands-parents l’emmenaient sur le lac Wannsee à Berlin. A 35 ans, il a réalisé son rêve de posséder son propre bateau à moteur Hille de 4,20 m de long. Mais il s'est vite rendu compte que la voile était la plus belle façon de naviguer. C'est ainsi que, du jour au lendemain, le conducteur de bateau à moteur s'est transformé en navigateur. 

En 2020, avec sa femme, il va encore plus loin dans son rêve et ils emménagent sur un bateau. C'est par hasard que son attention a été attirée par la mise en vente d'un bateau du diocèse d'Essen, le St. Nikolaus. Dès la première visite, il était évident que vivre et travailler sur le bateau était possible, même avec l’âge. Le St. Nikolaus est rénové avec précaution, il s’agit de préserver l'origine réelle. Cette démarche est récompensée par l'évêché d'Essen qui autorise à hisser le drapeau de l'église. Clemens Rittel n’habite pas seulement sur un bateau, il le met également à disposition de l’association "Lebenswunsch e. V. - Rêve d’une vie", qui exauce les derniers souhaits des personnes gravement malades. Il sert aussi parfois de petites scènes, à des musiciens.

Et selon la devise "Ne rêve pas ta vie, vis ton rêve", un voilier Max-Oertz de 13 mètres de long, datant de 1932, est restauré en même temps pour des croisières plus longues. Nous lui souhaitons d'avoir toujours une bonne largeur d'eau sous la quille !
 

Toujours en déplacement pour AMAZONE

Hoppe_Ingo_2018_d0_kw_IMG_0565_LO-opt__
Ingo Hoppe, représentant dans le Mecklembourg-Poméranie occidentale

Ingo Hoppe est l’un de nos plus jeunes représentants, il a repris le secteur de M. Assmann. Depuis mars 2019, Ingo Hoppe représente les AMAZONEN-WERKE dans le Mecklembourg-Poméranie occidentale et affiche depuis de bons résultats de vente. 

M. Hoppe a validé une formation professionnelle complète en alternance pour devenir agriculteur et obtenir un diplôme d'études supérieures spécialisées ; il s'est consacré plus particulièrement aux techniques de récolte, de plantation et de semis. Il a ensuite étudié l'agronomie à l'université de Neubrandenburg et a obtenu une licence dans ce domaine. Ingo Hoppe a acquis une expérience pratique auprès des sociétés Schröder Landtechnik et Fricke Landtechnik, où il a découvert la technique et les qualités de nos produits AMAZONE. Avec ses connaissances étendues et ses compétences commerciales, Ingo Hoppe est facilement en mesure de conseiller les agriculteurs, les directeurs d’exploitation, mais aussi les vendeurs des concessionnaires et de les convaincre de la supériorité de nos produits. Nous souhaitons à M. Hoppe beaucoup de succès, mais aussi de la joie dans son travail.
 

Robots au travail à Leipzig

IMG_0115-NEU-Hamidullah_ret_ly_01_LO-opt__
Hamidullah Ahmadzaye équipe le dispositif du robot de soudage

Rationaliser est vital

A l’usine de Leipzig, l’année 2022 a commencé par la mise en service de deux nouvelles unités de production. Dans le cadre de l'étude de projet, l'accent a été mis non seulement sur l'optimisation de la productivité, mais aussi et surtout, sur l'amélioration de l'ergonomie du poste de travail.

La nouvelle installation de soudage robotisée est arrivée en fin d’année 2021. L’installation est notamment utilisée pour la production des bras de Catros. La particularité réside dans le fait qu'à l'intérieur de l'installation, deux robots soudent simultanément des composants. Outre l'installation robotisée, des investissements ont été réalisés dans la technique d'aspiration et les engins de levage, afin d'améliorer l'ensemble du processus de fabrication pour les salariés. 

IMG_0115_ly_02_LO-opt__
Daniel Kiss devant le nouveau tour

Dans le domaine du tournage, un nouveau tour vertical a été acheté. Il est utilisé pour la fabrication de composants centraux des paliers de disques du Catros. De fait, le parc de machines a été étendu, de telle sorte que les capacités de production propres ont pu être augmentées de 30 %. Dans le cadre de ce projet, la structure de la production en îlot existante a été adaptée, les trajets et les flux de 
matériaux ont été optimisés. 

AMAZONE participe au projet AgriGaia

Coopération avec des partenaires solides

IMAG2928_ret_ly_01_LO-opt__
Pulvérisateur UX 5201 avec capteurs intégrés

AMAZONE travaille avec plusieurs entreprises amies, notamment Robert Bosch GmbH, Claas E-System GmbH, Bernard Krone GmbH & Co. KG et l’université d’Osnabrück sur le projet AgriGaia, soutenu par le ministère fédéral allemand de l'économie et de la protection du climat. Le projet a pour objectif d'introduire l'intelligence artificielle (IA) dans la pratique agricole au moyen d'une plateforme transversale et de créer ainsi de la valeur ajoutée pour l'agriculteur. La plateforme permet d'utiliser l'intelligence artificielle également sur les machines AMAZONE et d'optimiser le processus de travail.

Les plantes dans le champ sont analysées par des capteurs ultra complexes installés sur les machines. En fonction des différentes couleurs et formes, le capteur peut déterminer, à l'aide de l'intelligence artificielle, s'il s'agit d'une plante utile ou d'un adventice et si la plante bénéficie d’une quantité suffisante de substances nutritives. Il sera également possible, en perspective, de détecter les maladies des plantes.

Grâce à l'analyse des données par l'intelligence artificielle, la machine est en mesure de travailler de manière beaucoup plus précise. Les plantes peuvent être traitées chimiquement ou mécaniquement de manière sélective, voire éliminées, et une fertilisation plus adaptée aux besoins est possible. L’intelligence artificielle pour la technique agricole AMAZONE – Le futur est en marche !
 

Vue d'en haut : Bramsche

Bramsche_Werk_Luftbild_d0_kw_DJI_0076_d1_220203_ret_ly_01_vergroessert_LO-opt__

En 2022 également, les attentes en matière de développement des AMAZONEN-WERKE sont positives. C’est pourquoi nous prévoyons chez AMAZONE de continuer à développer nos capacités pour répondre à l'augmentation de la demande.

La production du pulvérisateur Pantera, de l’épandeur grande culture grande culture ZG et du semoir grande culture Primera DMC est transférée du site actuel de production de Leeden au nouveau hall de production à Bramsche-Schleptrup. 

Une vie remplie de passion pour AMAZONE

Un visionnaire du machinisme agricole a fêté son 90ème anniversaire

Prof_hc_Heinz_Dreyer_Amazonen-Werke_ret_ly_01_LO-opt_Orden_weg
Prof. h.c. Dr Dr h.c. Heinz Dreyer

Prof. h.c. Univ. Samara R A S Dr Dr h.c. Heinz Dreyer, directeur de longue date des AMAZONEN-WERKE, a fêté le 19 février ses 90 ans. Il fait partie de la troisième génération de la famille Dreyer qui a participé à l’évolution de l’entreprise. Sous sa houlette, l’entreprise s’est développée de manière décisive pour devenir une spécialiste globale en technique agricole pour la culture moderne. Au cours de son activité à la direction de l’entreprise du groupe Amazone, il est à l’origine d’un grand nombre d'inventions techniques importantes qui ont été brevetées et plusieurs fois récompensées. Au début de l’année 2005, il a transmis ses activités de direction à son fils le Dr Justus Dreyer. Malgré tout, il a continué à s’occuper de la technique de semis AMAZONE et de la fertilisation optimale ; il poursuit également les activités de coopération avec la SAA Samara et d’autres écoles supérieures. Il reste aussi membre de la direction. 

En tant que fils aîné de l’ing. dipl. Heinrich Dreyer, le successeur du fondateur des Amazonen-Werke, Heinz Dreyer est né en 1932 et a été désigné très tôt comme le successeur de son père. Il a étudié la construction mécanique à l’Université de technologie de Munich. Après son diplôme en 1956, il a obtenu, en tant que salarié, un poste de chargé de recherche par le ministère fédéral de l'agriculture (Bonn) afin de préparer un doctorat. 

Ses plans ont cependant été brusquement interrompus lorsque son père est décédé soudainement en novembre 1957. Dès cette date, Heinz Dreyer est entré avec son cousin Klaus Dreyer aux AMAZONEN-WERKE et il a pris avec lui la direction de l’entreprise. Outre l'expansion nécessaire de l'entreprise, Heinz Dreyer s’est remis à sa thèse de doctorat, a étudié en plus l’administration des affaires agricoles et la politique agricole. Il a passé les examens correspondants et son doctorat en 1963 à l’université Justus-Liebig de Gießen. 

Dès le début, il s’est principalement occupé de l’évolution des produits. C'est là qu'il a rapidement réussi. Il a inventé, en quelques semaines seulement, le premier épandeur centrifuge deux disques à attelage trois points, le ZA, qui deviendra plus tard le modèle utilisé par la grande majorité des utilisateurs d’épandeurs dans le monde et qui a été vendu jusqu’à aujourd'hui à plus de 950 000 exemplaires. Il s’est également intéressé au développement des récolteuses de pommes de terre, a conçu un épandeur de fumier novateur avec organe d’épandage large, a inventé de nouveaux semoirs pour grandes largeurs de travail et enfin un semoir en ligne moderne, le légendaire AMAZONE D4 qui a hissé très rapidement les Amazonen-Werke à la place de leader du marché également dans ce secteur. 

Au fil des ans, le Prof. Dreyer a ancré les vertus AMAZONE dans l’ADN de l’ensemble de l’organisation AMAZONE : c’est une force novatrice exceptionnelle, une exigence de qualité élevée et la communication d’égal à égal avec les agriculteurs et les scientifiques dans le monde entier. Avec une passion ininterrompue et un engagement élevé, le progrès du machinisme agricole lui tient à cœur et c’est pour lui la clé du succès AMAZONE.

Salon "Cereals 2021" en Grande-Bretagne

Cereals-stand-B_ret_ly_01
Le site de l'exposition dans le Lincolnshire

A la "Cereals", la plus importante exposition de machinisme agricole en Grande-Bretagne, les machines agricoles se sont présentées de manière statique, mais aussi au travail.

Le stand AMAZONE de 850 m² présentait 18 machines différentes, dont la moitié correspondait à des nouveautés. Ont été présentés, l’épandeur d’engrais ZA-M 1502, le déchaumeur à disques indépendants Catros 7003-2TX et le combiné déchaumeur à disques-cultivateur Ceus 4002-2TX avec trémie frontale FTender-C pour l’implantation en profondeur de l’engrais, les semoirs monograines Precea en largeur de 3 m et 4,5 m, la version actuelle du Cirrus 6003-2CC avec commande ISOBUS et le nouveau cultivateur mulch Cenio 3000.

Sur la parcelle de démonstration, nous avons présenté les semoirs directs en action. Lors des démonstrations simultanées des concurrents sur le terrain de semis direct, le semoir grande culture Primera DMC de 6 m de large a prouvé sa supériorité en comparaison directe. La technique de pulvérisation a également été présentée sur un nouveau parcours de slalom. Le parcours a été effectué de manière exemplaire par notre pulvérisateur traîné UX 5201 Super, par le pulvérisateur porté UF 2002 avec trémie frontale FT 1502 ainsi que par la star absolue de la démonstration, le pulvérisateur automoteur Pantera 4504. Lors des démonstrations pratiques, AMAZONE a pu démontrer pourquoi notre technique est leader sur le marché.

Après l’annulation du "Cereals" en 2020 en raison du coronavirus, de nombreux agriculteurs et concessionnaires étaient cette fois ci au rendez-vous – un véritable succès pour AMAZONE.